Prise en charge en médecine sexuelle et psychologique

Dans environ 10 à 15% des cas, l’absence de grossesse a pour origine un problème d’ordre sexuel. Par exemple, quand les rapports ne sont pas assez fréquents, voire inexistants, pour toutes sortes de raisons : conflits, peurs, absence de désir, douleurs lors de la pénétration dues à un vaginisme ou une endométriose, dysfonctions érectiles, etc.

Une consultation sexologique ou psychologique peut aider à résoudre certaines de ces problématiques et augmenter ainsi les chances de grossesse.